Huiles essentielles

Huile essentielle de Mélisse officinale

Huile essentielle de Mélisse officinale

Nom botanique: Melissa officinalis

Propriétés:
– Calmante, sédative voire hypnotique, hypotensive
– Rééquilibrante du système neurovégétatif, tonique cérébrale
– Anti-inflammatoire
– Antispasmodique, antiparasitaire intestinale, carminative, stomachique
– Litholytique, elle permet de dissoudre les calculs biliaires
– Cholérétique, elle stimule la sécrétion de bile par le foie

Indications:
– Traitement des insomnies d’origine nerveuse, des crises nerveuses, de l’hystérie, de la lipothimie, ainsi que l’émotivité
– Previent les déficiences intellectuelles comme les troubles de la mémoire, et la mélancolie
– Convulsions, épilepsie, spasmes (asthme, digestif, cardiaque), éréthisme, palpitations
– Lithiase biliaire, insuffisance hépato-biliaire
– Traitement des maux de tête, des migraines d’origine digestive, mais également sur les névralgies (douleurs faciales, dentaires…). Très appréciée pour les indigestions, les crampes d’estomac, les nausées
– Règles douloureuses
– Soulage les piqûres d’insectes, surtout en cas de réactions allergiques cutanées

Principaux constituants biochimiques:
Aldéhydes terpéniques: géranial (24.70%), néral (17.36%)
Monoterpènes: para-cymène (2.29%), (E)-béta-ocimène (1.54%)
Monoterpénols: géraniol (0.85%), linalol (0.35%)
Sesquiterpènes: béta-caryophyllène (16.24%), alpha-humulène (1.11%), germacrène-D (6.48%)

Usage externe:
– Pour ses propriétés calmantes, diluée dans une huile végétale de support, on massera le long de la colonne vertébrale et sur la face interne des poignets
– En diffusion, en mélange avec d’autres huiles essentielles comme le basilic, la lavande, la camomille, l’encens, le géranium, le gingembre…