Phytothérapie

Le miel: Santé Naturelle avec l’Apithérapie

Les vertus du miel sont reconnues depuis l’antiquité  et ses bienfaits sont nombreux pour la santé. Grâce à sa haute concentration en sucres, sa richesse en diastases et en essences aromatiques, le miel possède un certain pouvoir antiseptique : efficace pour soigner les maux de gorge, il s’oppose également à toute fermentation intestinale.

Il est aussi un allié contre les refroidissements tout en calmant la toux (les fameux bonbons au miel!) …et favorise l’endormissement (une cuillère de miel dans un verre de lait chaud avant d’aller se coucher, essayez, ça marche!)

Mais il n’y a pas que le miel parmi les produits de l’apiculture… On peut aussi consommer le pollen (sous forme de pollen congelé, pour conserver toutes les vertus du pollen frais), la propolis (un ensemble de substances résineuses, gommeuses et balsamiques récoltées par les abeilles sur les bourgeons de certains arbres) et finalement la Gelée royale.

 

Dans l’ouvrage ci dessous, découvrez tous les bienfaits du miel à travers l’Apithérapie:

Sante Naturelle avec l'Apitherapie

Sante Naturelle avec l’Apitherapie (la)

En Occident, les produits de la ruche que l’on emploie actuellement en apithérapie sont le miel, la gelée royale, le pollen, la propolis, la cire, le venin (et même les larves d’abeilles).
L’étude scientifique de leur composition, de leurs propriétés et de leurs effets thérapeutiques démontre que l’abeille et les produits qu’elle récolte, transforme ou sécrète sont des médicaments vivants.

En ce qui concerne l’avenir, nous manquons cependant d’expérimentations cliniques fiables sur l’utilisation thérapeutique de ces différents produits de la ruche.

Nous connaissons par exemple les propriétés digestives du miel, lorsqu’il est consommé en tant qu’aliment, mais des études à grande échelle seraient nécessaires pour les confirmer et en expliquer les mécanismes. C’est aussi le cas de ses actions anti-inflammatoires, antalgiques, anti-infectieuses.

Il serait également intéressant de disposer d’une connaissance plus étendue et plus rationnelle des propriétés et usages de la propolis, qui est un produit puissamment antioxydant, anti-infectieux, anti-inflammatoire, et potentiellement anticancéreux.

Il en va de même de l’usage très prometteur du pollen pour soulager, voire traiter, l’hypertrophie bénigne de la prostate : quelles sont les doses précises et la durée de traitement optimale ? Comment agit-il ? Quels actifs naturels pourraient agir en synergie ?
Autant d’études qui seraient souhaitables et qui permettraient d’utiliser les produits de la ruche en médecine «conventionnelle», limitant ainsi le recours aux médications chimiques.