Bien êtreHuiles essentielles

Le salon de massage aux huiles essentielles

Avec le massage aux huiles essentielles, faites une pause, loin des tracas de la vie moderne, avec des moments d’exception vers la détente, la sérénité et le mieux-être. Grâce aux huiles essentielles et végétales, à l’encens et au livre de conseils de ce coffret, créez votre univers bien-être et profitez d’une thérapie aromatique, efficace et naturelle. Apaisants, dynamisants, amincissants, thérapeutiques ou orientaux, autant de massages précieux pour parfumer votre corps et votre esprit !

Le salon de massage aux huiles essentielles

Le salon de massage aux huiles essentielles

Avec ce coffret, initiez vous au massage aux huiles essentielles  !

Des conseils, des huiles…tous les bienfaits de l’aromathérapie à la maison.

Extrait:

AROMATHÉRAPIE ET MASSAGES
Depuis des millénaires, l’homme cherche ses remèdes dans la nature. Les extraits aromatiques des plantes, c’est-à-dire leur essence et les huiles essentielles, regorgent de vertus bienfaisantes pour calmer les maux du corps et de l’esprit. L’aromathérapie reprend les enseignements de la médecine traditionnelle pour conjuguer les soins au naturel. Même si le terme «aromathérapie» est inventé au XXe siècle, les techniques de distillation des extraits végétaux remontent au berceau de nos civilisations, et notamment au coeur de l’Égypte ancienne.

Une valeur ancestrale
Bien qu’il soit difficile de retracer l’origine exacte de l’utilisation d’extraits aromatiques dans les soins, les chercheurs s’accordent à dire que les Égyptiens sont pionniers en la matière. Les scientifiques ont même mis la main sur un papyrus datant de plus 3500 ans, décrivant les bienfaits des plantes. A la même époque, de l’autre côté de l’Asie, les Chinois recensaient les vertus des herbes dans des manuscrits médicinaux préconisant l’application d’huiles aromatiques en massage. C’est la base de la pratique de l’Ayurvéda, la médecine chinoise traditionnelle. Science et religion étant liées à cette époque, les Chinois brûlaient également des bois aromatiques pour rendre grâce à Dieu.
Les scientifiques s’accordent à dire que les Hindous maîtrisaient l’art de la fermentation et récoltaient les huiles grâce à des outils d’extraction sommaires.
Les Grecs utilisaient les essences aromatiques dans les cosmétiques et la médecine. Les eaux distillées étaient réservées à l’usage thérapeutique. Ce qui n’échappa pas au médecin grec Pedanius Dioscoride qui, après ses nombreux voyages, a pu retranscrire les méthodes de distillation dès le Ier siècle. Son traité de médecine devient une référence jusqu’au Moyen Âge et ses techniques sont encore utilisées aujourd’hui. Les Arabes, alchimistes réputés, maîtrisaient les techniques de la distillation de l’eau et des huiles grâce au serpentin. Dès le Xe siècle, Avicenne savait extraire l’essence de rose et travailler l’alcool qui servait autant pour les bases de parfums que pour la médecine.