Bienvenue

Infos cigarettes électroniques via Smokeway

La cigarette électronique et les dépendances au tabac

Contrairement aux idées reçues, la nicotine n’est pas l’additif du tabac qui contribue le plus à la dépendance du fumeur au tabac. En réalité, la nicotine seule n’a aucun effet. C’est la multitude des composants qui crée la dépendance à la cigarette électronique, ainsi que certains aspects gestuels, gustatifs et visuels.

cigarette-electronique

La dépendance au tabac

Le tabacologue Molimard de nationalité française a organisé il y a maintenant quelques années une expérimentation scientifique sur des rats de laboratoire pour évaluer la dépendance à la nicotine. Pendant plusieurs mois, le professeur Molimard a administré à ces mammifères une dose de nicotine pure sans aucun autre complément. Au terme de cette expérience, Molimard a pu constater que les rats n’étaient pas dépendants à cette substance. Les conclusions du tabacologue sont simples : l’accoutumance au tabac est produit par d’autres additifs que la nicotine. En tous les cas, la nicotine n’est pas suffisante pour créer chez le fumeur une dépendance à la cigarette traditionnelle. D’après le tabacologue Molimard, c’est les laboratoires pharmaceutiques à l’origine de la fabrication et de la commercialisation des patchs à la nicotine qui ont prétendu que la nicotine était l’additif de la cigarette le plus addictif dans un but bien évidemment purement lucratif.

Professeur-Molimard et les cigarettes electroniques

La cigarette électronique et la nicotine

D’après nos recherches, c’est l’ammoniaque, l’acétaldéhyde et certains arômes qui contribuerait le plus activement à l’accoutumance du fumeur à la cigarette ; parmi ces saveurs, on pourrait citer le miel, le réglisse, le cacao (théobromine) et différents épices. Ces composants addictifs sont inexistants dans le cas de la e-cigarette. On pourrait donc dire que le consommateur de clopes, en passant à la cigarette électronique, a déjà fait un grand pas puisqu’il s’est écarté d’un coup d’un seul de ces nombreux additifs. On serait même tenté de dire qu’il a fait le plus grand du chemin, dans la mesure où ces composants du tabac sont au nombre impressionnant de 4000 ! Mais c’est sans compter les autres addictions de la cigarette, non plus chimiques mais sensorielles dirons-nous, que la cigarette électronique s’attèle à restituer au fumeur.

La cigarette électronique et les autres dépendances

Outre les dépendances créées par l’accumulation de substances chimiques dans le corps du fumeur, la cigarette électronique produit d’autres addictions qui concernent davantage les 5 sens. Pour commencer, vous avez le toucher et plus précisément le geste du fumeur quand il fume du tabac et que la cigarette électronique parvient à reproduire, notamment sur les cigarettes électroniques fines comme une cigarette à combustion. Ensuite, le goût avec l’arôme de votre e-liquide qui va participer au plaisir de vapoter et qui sera accompagné par un hit délicieux dans la gorge qui vous rappellera votre cigarette électronique. Enfin, votre vue sera comblée en contemplant cette vapeur qui sortira de votre bouche, semblable à la fumée de votre cigarette traditionnelle.

Vous trouverez de nombreux modèles de cigarettes électroniques et d’accessoires sur le site Smokeway